Annecy, ville requérante française aux Jeux Olympiques d'Hiver 2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annecy, ville requérante française aux Jeux Olympiques d'Hiver 2018

Message  Admin le Mer 18 Mar - 14:26



18/03/09 12:08 JO 2018: Annecy plébiscitée pour représenter la France
par Chrystel Boulet-Euchin (Reuters)

La ville d'Annecy a été plébiscitée par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour présenter la candidature de la France à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2018.

Opposée à Grenoble, Nice et Pelvoux-Les Ecrins, la ville de Haute-Savoie a été élue dès le premier tour de scrutin, obtenant la majorité absolue des votes du Conseil d'administration du CNOSF.

Sur 45 membres du CA, 43 étaient présents pour l'élection, la majorité absolue était donc de 22 voix. Annecy a obtenu 23 voix, contre 10 à Nice, neuf à Grenoble et aucune à Pelvoux.

Le Comité international olympique (CIO) désignera la ville hôte en juillet 2011, à Durban, en Afrique du Sud, mais Annecy ne partira pas favorite.

"Jusqu'en juillet 2011, on ne va pas vous lâcher", a dit aux journalistes Henri Sérandour, le président du CNOSF, quelques minutes aprè s avoir décacheté l'enveloppe contenant le nom de vainqueur.

"Il faut que cette candidature assure une très forte présence du mouvement sportif. C'est un message que je livre à mon successeur", a ajouté le président dont le mandat s'achève le 19 mai prochain.

Annecy avait obtenu d'excellents résultats dans le rapport de la Commission d'évaluation du CNOSF qui avait étudié avant le vote le dossier des quatre villes pré-requérantes. Elle se trouvait cependant au coude-à-coude avec Grenoble et sa victoire obtenue dès le premier tour a surpris.

LA FRANCE N'EST PAS FAVORITE

Annecy s'était gardée de tout lobbying auprès du CNOSF, "toute démarche de ce type étant proscrite par le règlement" comme l'avait rappelé Edgar Grospiron, l'un des ambassadeurs de la candidature haute-savoyarde lors d'une interview à Reuters avant le vote.

D'autres candidatures auraient été moins "fair-play", selon des proches du dossier.

En dehors de Grospiron, champion olympique de ski de bosses en 1992 à Albertville et qui a porté la candidature d'Annecy de bout en bout, d'autres grands noms du sport français ont apporté leur soutien comme Antoine Dénériaz, champion olympique de descente et Aimé Jacquet, sélectionneur de l'équipe de France de football championne du monde en 1998 et désormais installé sur les bords du Lac d'Annecy.

Le maire d'Annecy Jean-Luc Rigaut, qui fut triple champion du monde de canoë-kayak, a affirmé qu'il associerait l'ensemble du mouvement sportif au dossier de sa ville.

Il n'en demeure pas moins que les chances de voir la France organiser les Jeux sont minimes, les candidatures de Munich et Pyeongchang (Corée du Sud) étant annoncées comme grandes favorites pour l'attribution des compétitions en 2018.






© 2009 Thomson Reuters
avatar
Admin
Admin

Messages : 1440
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://afcos.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum