AFCOS : Sport, Jeux Olympiques et Collections
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-80%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 49.40 €
Voir le deal

L'express / L'Expansion - Juin 2008 - Le podium olympique des collectioneurs

Aller en bas

L'express / L'Expansion - Juin 2008 - Le podium olympique des collectioneurs Empty L'express / L'Expansion - Juin 2008 - Le podium olympique des collectioneurs

Message  Admin le Dim 25 Mai - 3:57

L'express / L'Expansion - Juin 2008 - Le podium olympique des collectioneurs Expans10

Retour sur un article publié sur le site de http://lexpansion.lexpress.fr en juin 2008 consacré aux objets de mémorabilia olympiques qui ont affolés les compteurs....

Le podium olympique des collectionneurs
Véra Vavilova, publié le 01/06/2008
Affiches, torches ou médailles... Amateurs et investisseurs se disputent les objets liés aux JO.

En janvier 2008, une affiche polonaise des JO d'Amsterdam de 1928 était adjugée 9 000 euros à Drouot. Le culte olympique mobilise les acheteurs. Jean-Pierre Picot, président de l'Afcos (Association française des collectionneurs olympiques et sportifs), décrit l'étendue de cette passion pour les memorabilia - nom donné par les initiés aux objets de l'olympisme : " Parmi les 200 membres de notre association, les uns recherchent exclusivement des affiches, les autres, des badges et des documents officiels, certains collectionnent uniquement les memorabilia des JO de 1924 à Paris, d'autres se passionnent pour les Jeux qui n'ont jamais eu lieu : Berlin 1916, Helsinki 1940, Londres 1944. "

Deux objets attirent particulièrement les investisseurs : les torches et les médailles. " Le prix d'une torche officielle dont le brûleur est resté intact peut monter jusqu'à 3 000-4 000 euros pour les Jeux récents et atteindre le double pour un millésime exceptionnel, comme 1936 (Jeux de Berlin). Les médailles sont encore plus rares et très cotées ", précise Ingrid O'Neil, qui en viendrait à regretter que les sportifs soient devenus " si riches qu'ils ne vendent plus leurs trophées comme autrefois ". Les médailles d'avant le professionnalisme sont plus faciles à trouver mais restent chères : 15 000 dollars pour une médaille d'or de l'équipe soviétique de hockey sur glace aux JO de Grenoble en 1968, lors d'une vente en janvier 2008.
Quant aux Jeux de Pékin, il est encore difficile de parler de la valeur future des 7 000 objets olympiques différents conçus par les Chinois. " Une seule certitude, déclarent Ingrid O'Neil et Jean-Pierre Picot : la torche officielle risque de pulvériser tous les records ! "

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/le-podium-olympique-des-collectionneurs_1346155.html

Admin
Admin
Admin

Messages : 1446
Date d'inscription : 28/11/2008

https://afcos.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum